Nantes Métropole : une concertation en vue de l’acquisition de nouveaux trams

Vie locale

Publié le jeudi 24 mai 2018

Le 24 mars 2017, le conseil métropolitain a décidé l’acquisition de 61 nouvelles rames de tramway, dont 46 pour remplacer les rames TFS Alstom arrivant en fin de vie, et 15 pour accompagner les extensions potentielles du réseau de tramway dans le futur. Ces rames seront plus capacitaires que celles circulant actuellement sur le réseau, afin de pallier la saturation observée en heures de pointe sur les tronçons centraux.

La SEMITAN est mandataire de Nantes Métropole pour la réalisation de ce projet. L’année 2018 doit permettre de rédiger le cahier des charges de fourniture des futures rames, pour une mise en service à partir de 2021/2022.

L’acquisition des nouvelles rames marquera une nouvelle étape dans l’histoire du tramway de Nantes Métropole. Chaque habitant sera concerné, soit parce qu’il utilise régulièrement le tramway, soit parce qu’il l’aperçoit dans la ville. C’est pourquoi Nantes Métropole a souhaité que l’élaboration du cahier des charges soit co-construite avec les citoyens, en particulier s’agissant des aspects liés au design des rames : apparence, fonctionnalité, place dans la ville. Cette co-construction prendra la forme d’un dialogue citoyen piloté par Bertrand Affilé et Pascal Bolo, et mis en oeuvre par la SEMITAN.

Donnez votre avis !

Engager la concertation avec les citoyens répond à deux finalités : soutenir les décisions des élus et enrichir les projets par l’expertise des usagers. Un groupe de citoyens sera mandaté pour formuler des attentes et des besoins quant aux nouvelles rames de tramway (apparence, fonctionnalité, identité nantaise) et émettre un avis sur leurs transcriptions dans le design code des rames qui sera produit par un cabinet spécialisé en design. Le processus sera animé par un prestataire spécialiste de la concertation. Cet avis citoyen sera étudié pour ajuster le cas échéant le design code, et élaborer une réponse officielle de la collectivité aux citoyens précisant la prise en compte de l’avis.

Partager cette page sur :